Porno Abgefickt und Vollgepisst

de Max Jaeger (Young Bastards, 2010)

Cast : Kai Cruz, Rocco Berlin, Mika Poika, Jordan Fox, Basti Winkler, Ruben Fux, Brett Carter, Ivan Rueda, Timo Krupp, Dirk Degger, Jesco.

Young Bastards, le nouveau studio porno allemand, présente avec ce film ("Fucked and Pissed", je suppose), une millième adaptation des films anglais de Rudeboiz. Les mecs sont vraiment excités et dans le genre « j’ai une grosse bite et je baise méchamment, ce DVD est déjà dans la liste des best sellers. La première scène entre l’anglais Kai et un autre acteur non crédité est déjà très forte. On est dans un entrepôt (chouette, original) et les blow jobs sont bien filmés, on atteint même déjà un des sommets du film. Il y a un truc entre ces deux mecs qui se sucent tout en ayant oublié d’enlever leurs t-shirts. Le reste fonctionne très bien.

Deuxième scène avec un trio de crevettes chav et fashion (du gel dans les cheveux), mais les queues sont énormes et elles sont encore plus grosses sur des corps si maigres. Il y a un grand blond (avec du gel dans les cheveux) qui est bien foutu, dans le genre Bel Ami, mais les autres, et surtout Rocco, devraient manger leurs Kellog’s le matin car ils sont presque dénutris quoi. C’est le genre de porno dans lequel on a envie d’intervenir pour leur proposer un gros cassoulet bien gras pour qu’ils prennent du poids. Mais c’est le truc, plus ils sont maigres et plus les queues ont l’air d’être énormes (bis) donc on ne peut rien dire.

En fait, ce studio porno a une brochette d’acteurs qu’on revoit dans les premiers films réalisés par Max Jarger. C’est cette troisième scène qui est mise en avant sur la jaquette du DVD avec Jordan qui jouait déjà dans « Stosszeit » de 2009 ou « Not Geil » de Cazzo avec une gueule de kiki à la fois militaire et chav, une queue magnifique et bandant de partout . Il est dans un parking et il surprend le beau Ruben Fux en train de se branler, il l’asperge de bière et se fait sucer. Jusque là, c’est torride. Jordan est méchant, head fucker et tout, et tout va bien jusqu’à ce qu’il se mette à piétiner l’autre, ce qui est forcément l’angle SM fétichiste du film (moi ça ne me fait rien), et vas-y que je te foute les basket sur la tête, et vas-y que je te tappe 421 fois, et vas-y que je te jouisse dans les yeux. Pas safe.

Normalement, le film a déjà réussi son cahier des charges. But, wait, il y a une scène avec un maigrichon et un autre maigre, grand, sexy. Ah oui, j’ai oublié de mentionner que tous ces jeunes ont leurs pubis rasés, pour ceux que ça excite. Belle scène de pipes devant un capot de voiture. C’est comme du Cité Beur avec des blancs quoi. D’ailleurs la musique de « Stosszeit », dans les bandes annonce, a exactement le même genre de hip-hop-plink-plonk qui veut rien dire.
Dernière scène de pipi et de baise à trois avec du latex et du jean pour ceux que ça excite. Il y a un petit jeune mec poilu avec de jolis tatouages démodés sur le haut des pecs.

NOT Safe

Photos