Porno Big, Bigger, Biggest

de Michael Brandon (Raging Stallion, 2008)

Cast : Antonio Biaggi, Roman Ragazzi, Jay Black, Ricky Sinz, Luke Haas, Justin Christopher, Marcos David, Tristan Phoenix, Mason Garet, Enrique Currero, Dominic Sol, Bo Matthews

Si vous ne savez pas quoi faire, il y a toujours "Big, Bigger, Biggest". Le titre a beau être naff, ce film est un meilleurs de Raging. Le fait que ça se passe dans un club SM avec presque tous les mecs qui portent du cuir n’est pas déterminant. C’est un de ces films où l’image cuir est utilisée comme de la déco, les mecs portent des chaps, mais Michael Brandon n’en fait pas tout un plat.

Toutes les scènes sont bien alors , si vous le voulez bien, suivez-moi directement à la scène 3, avec Justin Christopher et Jay black. Je suis un fan de Jay comme je suis un fan de Shane Rollins, ils sont toujours bien en actifs ou passifs, ils sont totalement versatiles. Bien sûr, Jay est beau de partout, sa bite est to die for, mais il est connu pour avoir un des plus beaux culs du biz. Son anus ressemble à ces gadgets en vente (je me demande qui achète ça mais bon) avec des cheeks bien rondes. C’est un de ces blacks de Raging qui a le plus de plaisir à baiser. C’est une personalité ce mec, toujours bandant, toujours surexcité, surtout quand il s’assoit sur Justin. Ca doit être affreux d’être son voisin avec le boucan qu’il fait.

Antonio Biaggi est la star de ce DVD avec son assurance toujours à toute épreuve. On se demande s’il continuerait à baiser si la moitié de la Californie s’effondrait pendant un tournage. Et puis maintenant, à chaque fois qu’on le voit, on sait qu’il est en train de quitter le porno donc c’est triste - et c’est bien pour lui aussi.

Le film a quand même débuté par une scène de glory holes, ce qui devient rare avec 3 mecs se faisant sucer. Techniquement, c’est un peu difficile à filmer, mais je suppose que pour ceux qui aiment ça, le film commence en fanfare (j’ai toujours vouilu l’utiliser celle-là). Et comme c’est un film de Michael Brandon, c’est pas safe : Ricky Sinz se fait sucer la bite après éjaculation par Jay Black (bummer).

Heureusement, le double DVD apporte de nouvelles scènes avec Dak Ramsey, particulièrement sexy ce jour-là et c’te grosse passive de Roman ragazzi, Man of the year 2008. Beau Matthews est vraiment mignon dans le rôle clone cuir vanille et toutes les scènes s’additionnent pour faire un film qui assure, dans une sorte de frenzy sexuelle typique de Michael Brandon.

NOT SAFE

Photos