Porno Easy Inn

de David Wekler (Titan, 1999)

Cast : Tom Vaccaro, Jason Branch, Lance Gear, Ric Hunter, Dewayne Gill, Michael Cooper, Seth Tochet, Jack Stuart, Mack Kurtis

Il était une fois... Titan, 1999. C’est dans ces films que l’on voit le mieux l’évolution de la sexualité gay, et surtout comment l’industrie pornographique diffusait une manière de faire l’amour sur film. Aujourd’hui, quand deux acteurs font vraiment l’amour dans un film, comme dans la dernière scène de "The Drifter", ça devient un événement. Les gens disent "Wow, c’est génial, ils font vraiment l’amour !" comme si c’était un truc dément. Et là, on voit, il y a à peine 10 ans, des gros acteurs super machos de Titan de l’époque, le seul studio qui faisait ça, donc la crème de la crème, qui baisent d’une manière très directe, mais qui sont sexys parce qu’ils prennent leur temps.

Il y a un autre truc intéressant dans ce film de Titan, et je le soulignerai dans d’autres films où ça se voit, mais il y a un groupe d’acteurs ici, clairement séropos, ou on sait qu’ils le seront quelques années plus tard. Jason Branch, qui était un acteur vraiment reconnu à l’époque, n’a pas encore le visage lipodystrophié, mais ça commence. Mack Curtis et surtout Dewayne Gill, eux sont déjà marqués. Et on commence aussi à voir du sperme qui arrive sur les lèvres des autres acteurs et c’est le bareback qui commence à se montrer.

Titan avait alors ce générique de boite à rythmes et de synhés pendant les crédits de mentions légales du début du film, qui ont marqué toute une époque. Quel joli générique. Le reste de la musique du film reste synthétique, avec de jolis sons, genre post-Patrick Cowley. L’intrigue se passe dans un hôtel avec une proportion non négligeable de mecs machos, virils et poilus. Et ça commence with a band avec un duo entre Tom Vacarro et Ric Hunter (tous les deux en cover du DVD), deux mecs faits l’un pour l’autre. Bon, Vaccaro, ça sert à rien de radoter, c’est un de ces acteurs qui a eu following de dingue, sans faire beaucoup de films, il a toujours été au-delà de ce qu’on attend d’un acteur porno. C’est un latino qu bande toujours et Ric Hunter est un autre clone rouquin, bien foutu, super bon suceur. On commence à remarquer une mainère de baiser douce, mais hard, des mecs qui savent vraiment donner du plaisir aux autres. Ils sont masculins tout le temps. Le seul truc con, sonnette, alarme, ding dong : Vaccaro jouit à 0mm de la bouche de Ric.

Dans la chambre d’à côté, Lance Gear est déjà prêt à baiser avec Michael Cooper, un barbu daddy excité. Lance Gear, c’est comme Vaccaro, une star de Titan et d’autres studios, un mec qui a fait des tonnes de films. Moi je l’ai toujours adoré. Acteur toujours excité, aussi bon en actif très actif que passif très passif. Un corps tendu recouvert de poils rouquins blonds. Plein de préliminaires sexy, puis arrive Jack Stuart, un mec bandant avec des poils en V sur les pecs. Tout le monde change de positions et de fonctions, c’est une bonne scène et ça finit par Lance Gear qui jouit deux fois à la suite sur la bouche de Jack Stuart. Pan, deux scènes pas safe à la suite. 1999.

On retrouve Seth Tochet (joli nom !), un clone pas assez connu et là il découvre après sa douche qu’il y a un mec dans sa chambre, Mack Kurtis. Joli foreplay, encore du love making et même des plan frontaux où on voit Mack enculer Seth de face. Là c’est safe. Beautiful clone sex, plein de matière à jouir. C’est super beau de voir l’orgasme de Seth alors que l’autre lui titille les tits.

Ensuite, c’est ce dont je parlais. Jason Branch et Dewayne Gill font une scène torride avec des physiques de mecs super bien foutus et avec des bites magnifiques - mais on voit qu’ils sont en train de perdre toute leur graisse corporelle. Et on voit aussi que ce sont de supers bons acteurs car à ce moment, en 1999, tout le monde parlait de lipodystrophies, surout après le début des remières trithérapies qui avaient tant d’effets secondaires. Et donc ils parviennent à faire dépasser ça. Sorry de vous faire le rappel, mais c’est intéressant de voir le porno sous cet angle aussi.

NON SAFE

Photos

Tom Vaccaro !

Tom Vaccaro !

Ric Hunter

Ric Hunter

Lance Gear !

Lance Gear !

Lance getting it

Lance getting it

Lance’s bod

Lance’s bod

Jack Stuart

Jack Stuart

Jack’s bod

Jack’s bod

Michael Cooper

Michael Cooper

Seth Tochet

Seth Tochet

Mack Kurtis

Mack Kurtis

Big Mack Kurtis !

Big Mack Kurtis !

Dewayne Gill

Dewayne Gill

Jason Branch

Jason Branch